Recevez gratuitement notre Newsletter !
par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

Ma réaction à l’article de Natalie Mojžíšová, paru dans la revue universitaire polonaise LUBLIN STUDIES IN MODERN LANGUAGES AND LITERATURE,  intitulé « L’image de l’autre dans Aaron, roman montréalais d’Yves Thériault » 

Réponse adressée à la revue LUBLIN STUDIES IN MODERN LANGUAGES AND LITERATURE. Lire la suite

par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

Je suis honoré de recevoir le Prix Charles-Hindenlang et vous remercie pour cette reconnaissance. Je suis d’autant plus touché de recevoir ce prix que je suis en compagnie d’éminentes personnalités québécoises qui sont aussi honorées ce soir pour leur contribution à la Nation québécoise et à son rayonnement. Et je leur présente mes chaleureuses félicitations.

Né en Égypte et Québécois depuis près de 60 ans, même si je n’en ai toujours pas l’accent, j’ai pu approfondir ma connaissance de la vie de Charles Hindenlang grâce à l’honneur que vous me faites aujourd’hui. Lire la suite

 

 

Ces Montréalais d'adoption qui racontent leur ville

Par Sandrine Bourque

"Ecrire Montréal" dresse le portrait d'écrivains venus d'ailleurs. Un film projeté à La Maison du Québec à Saint-Malo.

Le premier week-end de la saison estivale de la Maison du Québec à Saint-Malo démarre en force avec la projection du documentaire "Écrire Montréal - Regards d'ailleurs". Six écrivains aux origines diverses racontent leur rapport à Montréal dans ce long-métrage réalisé par la journaliste Daphnée Breytenbach et le cinéaste Lucas Mikaberidze, deux Français bénéficiaires d'une bourse de l'Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ).  Lire la suite 

par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

L'expulsion d'Égypte de milliers de Juifs lors de la guerre de Suez, en 1956, est au coeur de ce roman qui a séduit la critique lors de sa parution à Montréal. De longs articles élogieux lui furent consacrés dans les médias québécois, et, depuis, de nombreuses études universitaires s'y sont intéressées en Europe et aux États-Unis, ce qui témoigne de l'intérêt que continuent de lui porter les chercheurs.

Ce qu'on en a dit dans les médias :

C'est un livre qui est émouvant…c'est un bel hommage aussi à cette pluralité, aux rues d'Alexandrie, (aux) détails de l'enfance; cela a vraiment des odeurs, des couleurs et toute une nostalgie parce qu'on les voit (les Ben Haïm) sur un long parcours jusqu'à la France et jusqu'à Montréal, et ça c'est vraiment très très intéressant. - Aline Apostolska, émission Aux Arts, radio de Radio-Canada, chaîne culturelle, Montréal. 

*

Victor Teboul sensibilise le lecteur au drame de ces familles déracinées, à leurs espoirs d'Eldorado trop souvent déçus. On goûte sa manière de raconter en partant du détail, de l'anecdotique (un jeu d'enfant, un repas de famille), pour bientôt embrasser des réalités plus complexes. - Tristan Malavoy-Racine, journal Voir, Montréal. Lire la suite

par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

J'ai été interviewé sur les divers sujets que j'aborde dans mes écrits. On peut ici voir et écouter certaines de ces entrevues telles qu'elles sont maintenant diffusées sur YouTube. 

Pour choisir l'une d'entre elles Lire la suite

par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

De nombreuses bibliothèques au Québec, au Canada et aux États-Unis détiennent des exemplaires de mes livres, notamment les Bibliothèques nationales du Québec, du Canada et de France, de même que la plupart des bibliothèques municipales et universitaires. Au Québec, mes livres sont aussi disponibles dans les bibliothèques des collèges, mieux connus sous l'acronyme CÉGEPS  (collèges d'enseignement général et professionnel). On trouvera ci-dessous la liste complète des références -  hyperliens inclus. Un grand merci aux bibliothécaires et... Bonne lecture !  

Mes livres sont disponibles notamment auprès  :

- de Bibliothèque et Archives Canada (Voilà);

- de Bibliothèque Nationale de France

- de Library of Congress (Washington);  suite... Lire la suite

par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®
Victor Teboul at UQAM's Symposium, May 2018. Photo by Gunther Gamper.

Montreal Jews rely on non-Jewish academics, writers and filmmakers to present and even explain, in French, Jewish realities to the Quebecois public and within Francophone academia. The considerable number of publications on Jewish themes, both in fiction and non-fiction, written in French by non-Jews is certainly unequaled in the Francophone world and most likely in the West, contends writer Victor Teboul. But do these works encourage or dissuade critical assessment of Quebec and of Quebec–Jewish relations, asks Tolerance.ca’s editor, whose most recent book also questions Quebecois identity. Lire la suite

 

In its December 2014 issue, The French Review, the American publication of Teachers of French, devotes a study to my novel La lente découverte de l'étrangeté by professor Robert Watson. In his article entitled, "Narrating a Diasporic Childhood around the Mediterranean in Victor Teboul’s La lente découverte de l’étrangeté ", Robert Watson writes ''Alexandria represents one of the most striking examples of colonial cosmopolitanism, with a nineteenth-century boom that was fueled by migration from around the Mediterranean basin and beyond''. Lire la suite

By Nancy Snipper

When Victor Teboul was a young boy, he began writing a diary. The time was 1956 when England, Israel and France began the protracted conflict against Egypt over the Suez Canal. At the age of 11, he witnessed his father being shut away in jail and the subsequent expulsion of his family, along with thousands of other Jewish families.

Still, he kept on writing in his diary. He stopped at the age of 18 when he came to Montreal. Lire la suite

par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®
Mordecai Richler reading Mythe et images du Juif au Québec, by Victor Teboul.

Mordecai Richler, in his ''Oh Canada ! Oh Québec !'' draws extensively from my essay ''Mythe et images du Juif au Québec'' which he quotes on numerous occasions in his book. Needless to say that as a Francophone writer, I obviously do not agree with his conclusions. The picture above has been taken from the documentary «Mordecai Richler, le Cosaque de la rue Saint-Urbain», released in 2010. Richler keeps reaching for my book while being interviewed by Madeleine Poulin on antisemitism and nationalism in Quebec. Lire la suite

par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

La publication de Mythe et images du Juif au Québec fit l'effet d'une bombe lors de sa parution à la fin des années 1970. Les Québécois étaient-ils antisémites ? Ce n'était pas tout à fait ce que je dénonçais. J'étais devenu québécois et je participais pleinement à la vie culturelle et politique, tout en complétant ma maîtrise et mon doctorat en lettres... Lire la suite

Victor Teboul participating at the UNESCO exhibit of Montreal writers during the Montreal World Book exhibition of 2005.

 

Victor Teboul, Ph.D., was born in Alexandria, Egypt. He lives in Montreal (Quebec, Canada). Victor is a writer and the founding editor of the Tolerance.ca webzine, which he founded in 2002 to promote a critical approach on tolerance and diversity. He is the author of several books and numerous articles. He was a member of the Jury of Canada's Governor General's Literary Awards for non-fiction. Victor has also written and hosted several radio series broadcast on Radio-Canada, the French-language network of the Canadian Broadcasting Corporation (CBC) - More Lire la suite 

par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

Au Québec, plus de vingt ans après sa mort, Mordecai Richler continue encore de déranger. Alors qu’un film adapté de son roman, Barney’s version, a été accueilli favorablement par les critiques, et qu’on lui a consacré un nouveau documentaire et une biographie (en anglais, remarquez bien), une polémique a agité en 2010 les milieux culturels et municipaux montréalais. Une vieille garde nationaliste s’opposait à ce qu’on honore sa mémoire, en donnant son nom à une artère dans le quartier du Plateau où il avait vécu, prétextant que Richler avait fait injure à la nation québécoise en qualifiant les Canadiennes françaises de truies reproductrices. Lire la suite

Qui est Victor Teboul?
Natif d'Alexandrie et établi au Québec, Victor Teboul s'intéresse à la diversité dans les sociétés modernes. Qui est Victor Teboul?

Mes livres en format papier sont aussi disponibles dans tous pays sur Abebooks. Leurs versions numériques sont disponibles sur Amazon (entre autres). 

Pourquoi les Juifs québécois ne s’identifient-ils pas spontanément à la nation québécoise et à ses luttes ? Pourquoi n’ose-t-on pas examiner, parmi la multitude d’études publiées tous les ans au Québec sur la diversité culturelle et sur les Juifs, les raisons qui empêchent une telle identification ? 

 


Mes livres en format papier sont aussi disponibles dans tous pays sur Abebooks. Leurs versions numériques sont disponibles sur Amazon (entre autres). 

Roman sur les réfugiés juifs d'Égypte

Alexandrie, 1956. Vous avez dix ans. Vous appartenez à cette ville qui vous a donné naissance et nourri de toutes ses langues. Tout à coup la guerre éclate et vous découvrez que vous êtes dans le camp de l’ennemi. C’est alors que commence la lente découverte de l’étrangeté.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

How does a polyglot Jewish family from Alexandria, Egypt, get caught up in the power play of the Suez Crisis? In this fascinating ebook Egyptian-born author and Tolerance.ca Editor Victor Teboul writes about his family’s ordeal following the 1956 Suez Crisis and the expulsion of Egypt’s Jewish community.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

In 1976, the nationalist Parti Québécois came to power in Quebec and governed the province until 1985. A tense period followed its election within business circles and among the Jewish community. In the midst of this crisis, 

 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mes livres en format papier sont aussi disponibles dans tous pays sur Abebooks. Leurs versions numériques sont disponibles sur Amazon (entre autres). 
 
Un roman captivant qui vous fera pénétrer dans les coulisses du pouvoir juif de Montréal. 
 
Roman de politique-fiction, Bienvenue chez Monsieur B.! se déroule dans les coulisses du pouvoir juif de Montréal. Jeune journaliste oeuvrant au sein d’une station de télévision québécoise, Maurice Ben Haïm provoque une controverse en interviewant un ancien nazi qui a trouvé refuge au Canada. 

Mes livres en format papier sont aussi disponibles dans tous pays sur Abebooks. Leurs versions numériques sont disponibles sur Amazon (entre autres). 
 
Jeune journaliste, René Lévesque a été l’un des premiers correspondants de guerre à découvrir les camps de la mort. Quels ont été ses rapports avec la communauté juive après l’arrivée au pouvoir de sa formation politique en 1976 ? Que pensait-il de l’État d’Israël ? Dans cet entretien unique, accordé à Victor Teboul, l'ancien premier ministre du Québec s'exprime longuement sur ses rapports avec la communauté juive du Québec et sur Israël.  

L'ouvrage présente les moments marquants que les collaborateurs et lecteurs de la revue Jonathan ont vécus en compagnie de figures phares des années 1980, tandis que le gouvernement de René Lévesque était réélu pour un deuxième mandat.


 

 

 

 

 

 

 

 

Mes livres en format papier sont aussi disponibles dans tous pays sur Abebooks. Leurs versions numériques sont disponibles sur Amazon (entre autres). 

Que Dieu vous garde de l'homme silencieux quand il se met soudain à parler est un proverbe judéo-arabe. Maurice Ben Haïm, le personnage du roman, est un jeune juif sépharade qui souhaite coûte que coûte devenir québécois... 

 


 

 

Qui était Jean-Charles Harvey ? Fondateur du journal Le Jour, qui sera publié de 1937 à 1946, Harvey est un précurseur en matière des droits au Québec. Son combat pour les libertés et contre l’intolérance constitue, sans aucun doute, un fait marquant de l’histoire des idées au Canada.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'essai qui questionne les pouvoirs établis : médias, lobbys, communautés culturelles. 


 

Yves Thériault a été un des premiers écrivains à s'intéresser aux Juifs du Québec. Il publia le roman Aaron en 1954 dont l'histoire se déroule dans le milieu juif hassidique de Montréal. J'ai eu le plaisir de m'entretenir longuement avec lui sur les rapports qui existaient entre Juifs et Québécois lorsqu'il publia Aaron. Coût de ce livre numérique : $3.08. Nombre de pages: 32. Bonne lecture ! 

 


Mes livres en format papier sont aussi en vente auprès de plusieurs librairies au Québec et à l'étranger, on trouvera plus d'informations en cliquant sur ABE BOOKSLeurs versions numériques sont disponibles sur Amazon (entre autres). 
 
 
 

Achetez sur :

Amazon.ca

Abebooks.com


Pour consulter le dossier complet sur cet ouvrage, veuillez cliquer ICI.

Pour le commander ou le consulter en bibliothèque, plus d'informations ICI


par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

Ouvrage publié à l'occasion du Cinquantième anniversaire de l'obtention du droit de vote par les femmes du Québec.