Recevez gratuitement notre Newsletter !
L'affaire Michaud
par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

Un petit rappel. En décembre 2000, Yves Michaud, candidat, lors d'une mise en nomination du Parti québécois dans le comté de Mercier, avait été condamné unanimement par les députés de l'Assemblée nationale du Québec, pour des propos supposément antisémites. Le  slogan Tolérance zéro à l'intolérance avait été utilisé, en plus, par tous les esprits bien-pensants. Voici ma réaction parue dans le journal Le Devoir. Lire la suite


par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®
Monsieur Venne,
 
Je suis tout à fait d'accord avec votre éditorial, que
je préfère à celui de M. Alain Dubuc, paru dans La
Presse d'hier, dans lequel il qualifiait, de façon
tranchante et excessive, monsieur Michaud d'"homme
d'extrême-droite". Lire la suite

par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

Voir aussi Les Juifs du Québec : In C anada We Trust. Réflexion sur l'identité québécoise 

Le 14 décembre 2000, l 'Assemblée nationale du Québec a adopté par un vote unanime la motion de blâme à l'encontre de M. Yves Michaud pour ses propos sur les Juifs. Le Parti québécois était alors au pouvoir et le gouvernement étiat dirigé par M. Lucien Bouchard.  Lire la suite