Recevez gratuitement notre Newsletter !
Jonathan, une revue juive québécoise au coeur de la diversité
par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

La revue Jonathan fut sans doute la première publication mensuelle de  langue française, émanant de la communauté juive, à commenter la scène culturelle et politique québécoise sous l'angle de la diversité. Depuis la disparition, neuf ans plus tôt, de Nouveau Monde ,fondé par le souverainiste Meyer Joshua Nurenberger, revue dont j'ai eu le plaisir de diriger brièvement la rédaction, j'avais entrepris de nombreuses démarches afin de publier un magazine de langue française qui exprimerait un point de vue juif sur la société québécoise. Lire la suite 


par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

J'avais comme ambition en fondant Jonathan, en 1981, de voir émerger une pensée juive québécoise de langue française, tout en sensibilisant le public québécois à l’attachement qu’éprouvent les Juifs du Québec à l’État d’Israël. La revue publia 31 numéros de d'octobre 1981 à février 1986. Vendue en kiosque partout au Québec, elle était lue aussi en Israël. Ses collaborateurs et ses collaboratrices provenaient du Québec, de France et d'Israël. La revue (et son directeur...) se voulait d’un esprit indépendant vis-à-vis des institutions communautaires et des milieux officiels.

On pourra lire ci-dessous l’éditorial que je signais dans le premier numéro de Jonathan, en octobre 1981. Lire la suite

 


par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

Jonathan participa à plusieurs activités culturelles, notamment dans le cadre de conférences universitaires et d'échanges avec des écrivains. La revue fut aussi présente lors de la première Semaine interculturelle organisée par l'Union des écrivains québécois en 1982...

The Canadian Jewish News, Oct. 8, 1981, p. 5.
(Agrandir)

 Lire la suite
par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®
En compagnie de Gérald Godin, poète et ministre au sein du gouvernement Lévesque, printemps 1981, lors d'une interview pour la revue Jonathan. Collection privée Victor Teboul.

Publier une revue juive de langue française s’adressant d’abord au public québécois et vendue dans les kiosques des grands centres du Québec, tel était le défi de la revue JONATHAN que j’ai fondée en 1981, lors de ma nomination au poste de directeur du chapitre montréalais du Comité Canada-Israël, chapitre qui adoptera, la même année, le nom de Comité Québec-Israël. Lire la suite


par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®
Bernard Landry, à gauche, en compagnie de Victor Teboul.

Le premier anniversaire de Jonathan fut célébré en novembre 1982 dans les salons du Musée des Beaux-arts de Montréal. La réception eut lieu sous la présidence d’honneur de Bernard Landry, alors ministre délégué au Commerce extérieur dans le cabinet de René Lévesque. Lire la suite


par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

La direction de la revue Jonathan reçut en 1982 une invitation officielle du ministère des Affaires étrangères israélien de visiter Israël. J'étais heureux de former une délégation composée de mes collaborateurs Claude Bertrand, Fernand Harvey, Michel Morin et Jacques Renaud, et de les accompagner durant le voyage. Les frais du voyage et du séjour furent assurés par le ministère des affaires étrangères israélien en collaboration avec le ministère québécois des Relations internationales et le Conseil des arts du Canada. Lire la suite 


par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®
The Gazette, 23 juin 1984, p. 17.

Au cours de mon mandat à la direction québécoise du Comité Canada - Israël, j'avais recommandé la candidature de Pierre Bourgault dans le cadre des relations interuniversitaires existant entre le Québec et l'État d'Israël auprès de la Fondation des échanges académiques Canada - Israël qui accepta ma proposition. Militant indépendantiste bien connu, auteur réputé, chrniqueur régulier au quotidien The Gazette, de Montréal Pierre Bourgault était aussi professeur au département de communications de l'Université du Québec à Montréal. Il correspondant donc tout à fait au profil des candidats universitaires sélectionnés pour visiter Israël. Lire la suite 


par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®
Piette Bourgault lors d'une réception de Jonathan au Salon du livre de Montréal (nov. 1984). 

Jonathan participant au Salon du livre de Montréal Lire la suite


par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

Bien que des publications en langue française émanant de la commuauté juive aient, bien entendu, existé avant la parution de Jonathan et qu'une revue telle que l'organe offciel de la communauté sépharade, La Voix sépharade, fût publiée en  même temps, aucune toutefois ne remettait en question une certaine image monolithique de la culture francophone québécoise qui prévalait dans les années 1980. De plus, Jonathan était vendue en kiosque et s'adressait au grand public et non à un auditoire exclusivement juif. Lire la suite


par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

The above drawing and article by Lou Seligson appeared in The Canadian Jewish News (CJN), on March 22, 1984, p. 18. It has not been reproduced in the digital Edition of the CJN. I was then the  Executive Director of the Québec office of the Canada-Israel Committee. Lire la suite


    [1] 2    Suiv.  >>