Recevez gratuitement notre Newsletter !
Articles. essais et collaborations à des ouvrages
par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®
Nous tenterons dans cette étude d'analyser l'antisémitisme tel
qu'il s'est manifesté au Québec entre 1920 et 1940; nous suivrons sa
transformation survenue dans les années d'après-guerre et nous nous
pencherons sur la transposition romanesque dont il a été l'objet ultérieurement. Nous pensons que ce phénomène, bien qu'il se soit d'abord manifesté à divers degrés en Europe et aux États-Unis et qu'il semble posséder des caractéristiques communes où qu'il se présente, révèle ici des traits spécifiques à l'évolution historique et idéologique du Québec. Toute analyse contient des faiblesses et nous ne prétendons nullement constituer une théorie consistante et définitive sur cette question. Tout ce que nous souhaitons c'est de rendre intelligible un fait social qui, pour être compris autant que possible dans sa totalité, requiert d'être inséré parmi les
facteurs conceptuels qui contribuent à former une époque. Lire la suite

par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

Au cours de mes recherches pour connaître et m'apprivoiser l'histoire et la culture du Québec, j'ai été fasciné par le parcours et les réalisations de Québécois qui n'ont pas eu peur de défendre leurs idées, même si celles-ci étaient à contre-courant de la pensée dominante de leur époque. À cause de leurs prises de position, des penseurs tel Jean-Charles Harvey avaient été marginalisés par leurs contemporains et même par les historiens qui ont écrit plus tard sur la période des années 1930 et 1940. Je me suis intéressé très tôt à Jean-Charles Harvey, alors que les quelques articles qui lui étaient consacrés le taxaient de propagandiste fédéraliste !

On peut maintenant lire en version numérique, pour seulement $3.99, Jean-Charles Harvey et son combat pour les libertés. Pour plus d'informations, veuillez cliquer ICI.

Voir aussi Le Jour. Émergence du libéralisme moderne au Québec Lire la suite

 


par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

Vous sentez-vous vieillir?

Moi, non plus. Lire la suite


par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

NOUS qui habitons tous au Québec, habitons-nous tous le même espace idéologique ? On peut trouver certains éléments de réponse dans ce qu’affirme le philosophe québécois Jacques Grand'Maison à propos de la naissance de l'idéal américain par rapport à l'idéal canadien. L'Amérique, dit-il, contrairement au Canada, est née d'une révolution. Ici «notre histoire est à l'inverse de cette expérience. Les loyalistes anglais ont refusé la révolution américaine. Notre chrétienté québécoise a rejeté la révolution française». (1) Lire la suite


par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®
Photo : Christopher DeWolf. http://www.urbanphoto.net/

J’ai choisi de traiter de deux œuvres qui représentent, à mon avis, à la fois des époques importantes de la littérature québécoise et des moments tout aussi importants des rapports entre Juifs et Québécois. Il s'agit d'Aaron d'Yves Thériault et de Babel, prise deux de Francine Noël. Je suis attaché au roman d'Aaron d'abord pour des raisons personnelles. Lire la suite


par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

 

PUBLIÉ en 1968, Les Juifs et la Nouvelle-France de Denis Vaugeois constitue sans doute la première étude historique contemporaine sur la présence juive au Québec antérieure à la Conquête. Si plusieurs historiens québécois, tels Benjamin Suite ou Gérard Malchelosse, se sont penchés dans le passé sur la participation des Juifs à la vie québécoise, aucun ne leur avait consacré une recherche aussi poussée. Lire la suite


<<  Préc.   1 [2]