Recevez gratuitement notre Newsletter !

Le Québec un «melting pot» français ?

par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal), Directeur, Tolerance.ca®

J'avais aussi publié quelques mois plus tôt dans The Georgian, le journal étudiant de l'Université Sir George Williams, où je suivais des cours en vue de ma licence en lettres, un autre article indépendantiste en septembre 1968. Il était signé d'un pseudonyme - Vicks !-, car je venais tout juste d'obtenir la fameuse citoyenneté canadienne et je craignais que les autorités fédérales me causent certains problèmes. J'étais devenu citoyen canadien en juillet 1968, cinq ans après mon arrivée à Montréal. 

L'affaire Saint-Léonard battait son plein, Je découvrais l'ambivalence des Canadiens français - que j'appelais déjà des Québécois - ainsi que les visonnaires tels que René Lévesque (fondateur du MSA, précurseur du PQ) et Raymond Lemieux (sur la photo), qui avait fondé le MIS (le Mouvement d'intégration scolaire) et qui s'était fixé comme objectif d'intégrer les immigrants dans le réseau scolaire de la langue française, ce à quoi les Italo-québécois s'opposaient.

On remarquera qu'étant arrivé de France, j'étais encore habitué à utiliser le mot «israélite» plutôt que «juif», moins courant au Québec.

 

Lien au The Georgian, 20 septembre 1968, l'article est à la p.10.

https://www.concordia.ca/content/dam/concordia/offices/archives/docs/the-georgian/The%20Georgian_Vol%2032%20no%203_1968-09-20.pdf

Lien à l'article : 

Contenu/Victor Teboul The Georgian 20 sept. 1969, p. 10 - 2e copie - Copy 1 (1).pdf

Mise en ligne le 28 décembre 2020



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de VictorTeboul.com. Vous devez lire Les règlements et conditions de VictorTeboul.com et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de VictorTeboul.com.