Recevez gratuitement notre Newsletter !

Mythe et images du Juif au Québec -Interview par David Bensoussan dans La Voix sépharade

L’interview est parue dans La Voix sépharade en janvier 1981.

On me présentait ainsi :

Outre l’ouvrage Mythe et images du Juif au Québec, Victor Teboul est également l’auteur de plusieurs articles traitant de la question des cultures au Québec parus au Devoir et à la Gazette. Conférencier sollicité, Victor Teboul a présenté au printemps dernier une communication dans le cadre du Congrès des sociétés savantes qui a été fort remarquée par la presse francophone. Consultant au Conseil consultatif de l’immigration, il a également animé cet automne la série d’émissions juives de Radio-Québec. Il complète présentement un ouvrage sur la culture en société libérale.

------------------------------------------

Note aux lecteur et lectrices - Qu'est-ce qui a changé depuis la parution de cette interview ? Vous seriez peut-être intéressé-e de prendre aussi connaissance de mon dernier essai : Les Juifs du Québec : In Canada We Trust. Réflexion sur l'identité québécoise  

Écrivez-moi ! victorteboul@videotron.ca

En voici quelques extraits, on trouvera la version intégrale dans l’image ci-dessous - l'image peut être agrandie sur votre écran.

Q. Vous avez écrit un livre qui a fait beaucoup de bruit au Québec : Mythe et images du Juifs au Québec. Quel était votre objectif en publiant ce livre ?

R. En écrivant Mythe et images du Juifs au Québec, j’avais plusieurs objectifs. Je m’adressais tout d’abord aux Québécois chez lesquels j’avais décelé une certaine image du Juif du Québec qui ne correspondait pas à la réalité. (…)

Ces expressions publiques englobent les Juifs dans une catégorisation générale à laquelle je refuse d’appartenir…Je demande …aux Québécois…d’approfondir leur connaissance du Juif.

J’essaie de m’insérer dans le contexte québécois au niveau culturel et intellectuel, et il me semble qu’à ces niveaux, il est tout à fait normal que les gens qui viennent avec une autre perception des choses, essaient d’agir sur les mentalités, sur les perceptions existantes.

(…)

Q. Quelle a été la réaction des Canadiens français ?

R. La réaction du milieu visé a été multiple et diverse. On en a beaucoup parlé dans la presse francophone et anglophone, sérieusement et équitablemen, et il y a eu un certain impact au niveau des idées. Au niveau des individus, on a trouvé que j’étais rétrospectivement trop dur, que je n’envoyais pas des roses aux Québécois (c’est ce qui quand on essaie des mettre certaines choses au point). Ceci n’empêche que j’ai eu l’honneur d’être lu par les plus grands écrivains du Québec : Jacques Ferron a signé une critique dans Le Jour (…). Yves Thériault a aussi signé une critique. (…)

Jacques Renaud (…) est venu me contacter après une interview de Élie Wiesel et, ap`res un long entretien où certains déblocages se sont effectués, il a signé une critique (dans Le Devoir) (…) Pour sa part, Yves Thériault a écrit une critique très sincère et a abondé dans mon sens.

(…)

Mon livre s’adressant avant tout aux intellectuels québécois, aux enseignants, aux médias en général, au milieu culturel, c’est-à-dire pas à tout le monde, même si le Canal 10 (réseau TVA aujourd’hui) m’a aussi intreviewé (…) Il faut toujours se rappeler que le contexte existant jusque-là était une relation entre juifs anglophones et québécois francophones, et que ces deux mondes étaient parallèles, leurs relations étant matérielles (sociales, économiques), mais jamais culturelles ou intellectuelles. (…)

 

Mis en ligne 31 déc. 2018



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de VictorTeboul.com. Vous devez lire Les règlements et conditions de VictorTeboul.com et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de VictorTeboul.com.