Recevez gratuitement notre Newsletter !

Les collaborateurs, collaboratrices et ami-e-s de la revue Jonathan

De nombreux écrivains et chercheurs québécois ont publié leurs articles ou leurs témoignages dans Jonathan, et ont contribué à son rayonement, dont la regrettée Sylvie Barry, Penny Benarrosh, Claude Bertrand, Marc Chabot, Moché Chalom, Georges Dussault, Esther Delisle, Denis Dufresne, Jean-Marie Gélinas, Gisèle Guay, Lambert Gingras, Sylvie Halpern, Fernand Harvey, Irina Kozac Krausz, Jacques Lasalle, le regretté Michel Laferrière, Monique Lepage, Bernard Lévy, Claude Marcil, Michel Morin, Marie Poirier, Andrée Poulin, Jacques Renaud, de même que plusieurs auteurs israéliens, dont MM. David Catarivas, Shlomo Elbaz, Jacques Pinto.

La révision linguistique et de la traduction vers le français de textes rédigés en anglais étaient sous la responsabilté de M. Jacques Lasalle.

Le design graphique et la mise en page étaient l'oeuvre de Mme Louise Leclerc.

L'assistance éditoriale était assurée par Mme Esther Mouyal.

Qu'ils en soient ici chaleureusement remerciés.

Les témoignages documentés et émouvants des collaborateurs et collaboratrices de Jonathan portant sur leurs rapports avec les Juifs ont touché profondément le public lecteur (juif et non juif) lequel réagissait passionnément à leurs récits.

De nombreuses personnalités politiques ont en outre assuré Jonathan de leur soutien, dont le poète et homme politique Gérald Godin ainsi que le ministre délégué au Commerce extérieur du gouvernement Lévesque, M. Bernard Landry. Au niveau de la fonction publique québécoise, je tiens aussi à rappeler l'appui amical de M. Léo Paré, directeur général du ministère des Relations internationales du Québec et de ses collaborateurs, qui ont notammen contribué à la réalisation des programmes d'échanges universitaires israélo-québécois. 

Dans le cadre de ces échanges, M. Moché Chalom à titre de Directeur du Comité étudiant Québec - Israël (CEQI), organisa également de nombreux séjours en Israël d'étudiants québécois qui ne manquèrent pas de livrer leur témoignage dans la revue et dans d'autres tribunes. 

M. Jacques Lasalle, réviseur linguistique infatigable des articles de Jonathan, fut également un passionné d'Israël. Il accompagna de nombreuses délégations de journalistes et de parlementaires canadiens en Israël.

Je remercie aussi de leur soutien, M. Ted Greeenfield, président du Comité Québec-Israël, Mme Anne Gross, présidente du Comité Canada-Israël, M. Mark Resnik, directeur général du Comité Canada-Israël et M. Myer Bick, membre de l'Éxecutif du Comité Canada-Israël.

J'exprime enfin ma gratitude à MM. James Archibald, David Azrieli, Manny Batshaw, David Bensoussan, Mme Gilda Elmaleh,  M. Herbert Marx, qui  appuyèrent les nombreux projets de la revue au sein des instances de la communauté juive.

Au moyen de placements publicitaires, la maison Seagram, propriété de M. Charles Bronfman, contribua également aux coûts de sa production. 

Les derniers numéros de Jonathan sont parus début 1986. La revue a cessé ses activités après mon départ de la direction du bureau montréalais du Comité Canada-Israël. Je me suis ensuite concentré sur d'autres projets, notamment sur la préparation de plusieurs projets pour la radio de Radio-Canada, dont la série de 13 émissions sur l'État d'Israël, à l'occasion du 40e anniversaire d'Israël. La série «Israël à 40 ans», a été diffusée sur la chaîne culturelle de Radio-Canada, du 28 mars au 25 juin 1988. Parmi les invités de la série, signalons la présence d’Élie Barnavi, d’Abba Eban, d’Annie Kriegel et d’Albert Memmi. (Disponible à la Société Radio-Canada et à la Bibliothèque publique juive de Montréal.) Voir : /Contenu/Israël à 40 ans Émissions de Victor Teboul diffusées à la radio PDF art Berger.pdf

Bien que la collection complète de la revue soit  accessible pour consultation en format papier dans de nombreuses bibliothèques au Québec, au Canada, aux États-Unis et en Israël, dont on trouvera les références bibliographiques précises dans cet ouvrage, j'estime qu'elle représente un témoignage inestimable des débats qui ont eu cours dans les années 1980 sur les questions touchant à la diversité au Québec. À ce titre, il serait opportun pour les chercheurs québécois, canadiens et israéliens, qu'elle soit disponible en format numérique. J'invite donc les instances québécoises à s'y intéresser pour que les exemplaires de la revue soient accessibles par l'entremise des moyens électroniques.

La collection complète de la revue Jonathan est disponible pour consultation dans de nombreuses bibliothèques au Québec, au Canada, aux USA et en Israël, pour plus de précisions, voir Jonathan dans les Bibliothèques.



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de VictorTeboul.com. Vous devez lire Les règlements et conditions de VictorTeboul.com et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de VictorTeboul.com.